Techniques de bioécologie145.C0

Témoignages

 

Liva


Étudier dans le programme Bioécologie au Cégep de La Pocatière vous permettra d’acquérir des connaissances afin de réaliser toutes les tâches reliées aux divers écosystèmes.  Les étudiants de cette technique sont formés aussi bien pour le terrain que pour le laboratoire (qui fait suite et accompagne toujours les projets scientifiques). De plus, vous remarquerez rapidement que les étudiants de ce programme sont très impliqués dans la vie communautaire du cégep (café, journal, club, etc.).

Je suis moi-même une étudiante diplômée en 2010 du programme Bioécologie et c’était d’ailleurs la première année d’implantation de ce programme au Cégep de La Pocatière. Je crois sincèrement que nous avons bien performé autant les enseignants que les étudiants.  J’ai eu l’occasion de rencontrer des enseignants passionnés par le domaine, très compétents, toujours prêts à pousser leurs élèves à rien de moins que le meilleur. J’ai pu également réaliser deux stages en milieu professionnel.  La Halte marine de La Pocatière a été le lieu de mon premier stage. Je crois que je m’en souviendrai toujours, parce qu’en plus d’être un milieu de travail stimulant et agréable, j’ai pu mettre à profit tout ce que j’avais appris pendant ma formation technique pour sensibiliser la population à l’environnement. Cette expérience m’a donné une autre idée de la science soit une science accessible à tous et qui interpelle. Les coordonnateurs de La Halte font confiance aux étudiants du programme Bioécologie pour mener à bien leur projet, ce qui devient très rapidement notre projet. L’été suivant, j’ai été embauchée à temps plein ainsi qu’un autre étudiant du programme Bioécologie.

Durant ma dernière année d’études, j’ai aussi eu l’opportunité d’aller au Costa-Rica dans le cadre du cours « écotourisme, développement durable et mondialisation » et de faire un stage chez moi, en Guadeloupe. C’était très enrichissant de pouvoir explorer d’autres manières de travailler et de savoir ce qui se faisait ailleurs en matière d’environnement et de recherche.
 
Dès la fin de mes études en Bioécologie, j’ai trouvé du travail dans le domaine. J’ai été, pendant deux ans, technicienne d’un laboratoire de recherche dans lequel je faisais des expériences sur des cellules  humaines. Je devais ensuite analyser et interpréter les résultats de ces expériences et les transmettre aux autres membres de l’équipe. De plus, j’étais chargée de la maintenance des appareils, de l’organisation du laboratoire et je veillais à ce qu’il ne manque rien pour les différentes expériences. Un travail passionnant et valorisant surtout quand on sait que nos recherches vont avoir un impact direct sur la vie d’autres personnes. Maintenant, je travaille comme guide-matelot et je fais l’interprétation du fleuve Saint-Laurent et de ses îles. Une belle manière de passer l’été à l’extérieur, plongée dans un magnifique environnement!