Techniques de bioécologie145.C0

Témoignages

 

Steve Vissault
Étudiant à la maîtrise, UQAR


La technique de Bioécologie au Cégep de La Pocatière m'a permis d'ouvrir mon esprit sur les multiples possibilités d'emploi dans le secteur de l'écologie. Cette formation diversifiée et à dimension humaine, permet de favoriser une bonne entraide entre les étudiants et de pouvoir échanger continuellement avec les enseignants. J'ai aimé étudier au Cégep de La Pocatière, parce que les nombreuses sorties sur le terrain permettaient de mettre en pratique les notions théoriques vues en classe. J’ai également apprécié la volonté de l’équipe professorale d’intégrer des acteurs régionaux (ex.: Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM)) et parfois provinciaux (ex.: ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques) dans les travaux sur le terrain et dans les modules de cours. Cette volonté donne lieu à une formation technique adaptée, proche de la réalité et permet de finir avec un bon réseau de contacts. Ces éléments sont indispensables pour réaliser une bonne insertion professionnelle.


« Mon expérience de cet été en Alaska a été réalisable grâce au Cégep de La Pocatière »


L’été dernier, j'ai travaillé dans l'Arctique en Alaska pour l'US Fish and Wildlife en tant qu'assistant de recherche. Ma principale tâche consistait à trouver des nids d'une famille d'oiseaux de rivage que l'on appelle communément les limicoles. Je devais également effectuer le suivi de ces nids, baguer et prendre des données morphométriques sur les oisillons. Par cet emploi, j'ai pu contribuer à la collecte de données pour un vaste réseau (États-Unis/Canada) qui étudie la dynamique de ces populations face aux changements climatiques. Cette expérience a été réalisable grâce à mes connaissances techniques et mes expériences de terrain acquises lors de ma formation en Techniques de Bioécologie. Cependant, elle n'aurait pas été possible, sans avoir tissé des liens d'amitié, par l'intermédiaire du Cégep de La Pocatière, avec d'anciens finissants de Bioécologie. En fait, ce sont eux, avant tout, qui m'ont offert cette opportunité.