Photo programmes d'étude

Technologie du génie physique 244.A0

(anciennement technologie physique)


Le Cégep de La Pocatière est reconnu comme un leader ans le domaine de la technologie du génie physique. Si vous avez le profil suivant : manuel, persévérant, débrouillard, curieux, vous avez un intérêt pour la physique et les ordinateurs, le désir de comprendre "comment ça marche" et aimez le travail d'équipe... voici un programme pour vous!


Préalables du secondaire

 
  • Science et technologie de l'environnement (058-404) ou Science et environnement (058-402) de la 4e secondaire
  • Mathématiques, séquence Technico-sciences (064-506) ou séquence Sciences naturelles (065-506) de la 5e secondaire.

ou
  • Physique 534
  • Mathématiques 526

La formation

Le programme de Technologie du génie physique a été créé en 1971 au Cégep de La Pocatière et est reconnu comme un « leader » dans ce domaine.

Le but du programme de Technologie du génie physique est de former des technologues très polyvalents. Le technologue en physique appliquée doit pouvoir intervenir partout où la connaissance des propriétés physiques des objets et la capacité d'utiliser les technologies les plus récentes sont nécessaires à une intervention efficace en laboratoire ou en production industrielle.

Les qualités et aptitudes requises

Vous êtes du genre bricoleur, curieux et créatif? Vous aimez tout ce qui touche les sciences et la technologie? La physique vous intéresse, car vous avez toujours voulu comprendre le fonctionnement et la nature des objets qui nous entourent? Alors, le programme de Technologie du génie physique au Cégep de La Pocatière est pour vous.

Les projets de stage

Dès la deuxième année, soit à la quatrième session, l'élève en Technologie du génie physique pourra réaliser un projet individuel dans un laboratoire du département à raison d'une journée par semaine.

Dans sa troisième année, soit à la cinquième session d'études, l'élève en Technologie du génie physique devra réaliser un projet d'équipe mettant à contribution ses aptitudes entrepreneuriales.

À la sixième session, il fera un stage de huit semaines en milieu de travail. Ce stage sera effectué dans une entreprise technologique et permettra à l'élève d'intégrer les domaines de formation qu'il a étudiés. 

Le marché du travail

Le technologue en physique appliquée est quelqu'un de polyvalent qui peut travailler dans n'importe quelle entreprise ou organisation où l'on retrouve un département de recherche et développement (R&D), que ce soit en environnement, en optique, en acoustique, en électronique, en essais non destructifs ou tout autre domaine de la haute technologie.

Sur le marché du travail, le technologue en physique appliquée oeuvre au sein d'équipes multidisciplinaires où il assure un soutien technique tant à la production qu'à l'ingénierie. Il peut aussi être responsable de différents laboratoires de recherche (universitaire par exemple). Cela l'amène à gérer et à entretenir ces laboratoires ainsi que le matériel disponible.

De façon plus générale, il est un « spécialiste » de la mesure, des appareils de mesure, de l'acquisition de données par ordinateurs, du débogage et de la résolution de problèmes techniques dans tous les domaines de la physique appliquée. Ses forces sont la polyvalence et la créativité-inventivité en conception de systèmes ou d'appareils de physique appliquée.

Taux de placement excellent

Le diplômé en Technologie du génie physique du Cégep de La Pocatière peut, soit obtenir un emploi dans son domaine de formation, soit poursuivre des études à l'université.

Les études universitaires

Des passerelles sont possibles pour le baccalauréat en Technologie du génie physique de l'Université Laval, les trois baccalauréats  en Génie à l'UQAR (Génie électrique, Génie mécanique et Génie électromécanique) ainsi qu'avec d'autres programmes apparentés offerts dans la plupart des universités du Québec. Ces passerelles pourraient réduire la durée des études ou allègent le séjour universitaire.

La matrice de cours et la pondération
244.A0 Technologie physique

Le premier chiffre de la pondération indique le nombre d'heures par semaine de théorie, le 2e  chiffre, le nombre d'heures par semaine de laboratoires et le 3e chiffre, le nombre d'heures par semaine de travail personnel.

PREMIÈRE SESSION (Automne)

Formation générale
Formation spécifique 

DEUXIÈME SESSION (Hiver)

Formation générale
Formation spécifique

TROISIÈME SESSION (Automne)

Formation générale
Formation spécifique

QUATRIÈME SESSION (Hiver)

Formation générale
Formation spécifique

CINQUIÈME SESSION (Automne)

Formation générale
Formation spécifique

SIXIÈME SESSION (Hiver)

Formation spécifique

Solutions Novika

www.novika.ca

Ce Centre, issu du dynamisme des professeurs, est maintenant reconnu partout pour ses recherches et ses réalisations dans les domaines suivants : l'électronique analogique et numérique, l'acoustique industrielle, la mécanique, la conception, le dessin et la fabrication assistés par ordinateur, l'automatisation industrielle et la robotique. L'ensemble des services offerts par le Centre permet de gérer l'impact de la technologie sur chacune des fonctions de l'entreprise.

Centre de photonique du Québec inc.

www.novika.ca

Le Centre de photonique du Québec, créé en 2002, est une corporation autonome sans but lucratif qui a pour mission de favoriser l'implantation des technologies de l'optique – photonique et de soutenir les efforts d'amélioration de la productivité dans l'ensemble des entreprises québécoises. Le Centre de photonique du Québec est aussi le point de services du Centre collégial de transfert de technologie en optique – photonique (OPTECH), fruit de l'initiative des cégeps André-Laurendeau, John Abbott et La Pocatière. Ce partenariat unique entre les trois collèges, autorisés à offrir la formation en technologie physique, assure une continuité avec la formation initiale ainsi qu'avec la formation continue et favorise l'expertise des enseignants.