Cegep_sansfrontieres - page 5

5
>
DE JEUNES ESCRIMEURS
DU LYCÉE PORTE OCÉANE
ont séjourné au mois d’avril au Cégep
Pour une 2
e
année consécutive, le Cégep a accueilli une
délégation de 21 jeunes escrimeurs et 3 accompagnateurs
de ce lycée situé au nord de la France en Haute-Normandie.
Cette activité s’inscrit dans le cadre des démarches entre-
prises depuis plusieurs années pour accueillir des étudiants
en double diplomation en provenance de la France.
>
Lancement du recrutement pour une
NOUVELLE DIPLOMATION
EN INFORMATIQUE
À la suite des travaux réalisés par Michel Pelletier, le Cégep
accueillera deux étudiants français en
Techniques de
l’informatique
à l’automne 2016. Il s’agit d’une année
pilote afin de s’assurer de l’arrimage de ce projet de
formation avec celle proposée en Informatique.
>
UNE DÉLÉGATION DE LA BRETAGNE
en quête de partenariat avec le programme
Techniques d’éducation spécialisée
et
EXTRA formation nous rend visite
Ce projet de partenariat France Québec avec ASKORIA, une
association de trois organismes de formation en travail
social de Bretagne, vise à comparer les pratiques déjà en
place ou en développement pour mettre en œuvre un dis-
positif d’interventions et de formation pour les techniques
en psychothérapie pour enfants /adolescents (Thérapies
Cognitivo-Comportementales) avec les professionnels de
l’Institut thérapeutique éducatif et pédagogique, l’I.T.E.P
de Saint-Lô (France- Bretagne) et l’Association pour l’Aide
aux Adultes et aux Jeunes en Difficulté (AAJD).
À la suite de cette mission, une offre de service et un
protocole d’entente tripartite entre ASKORIA, le Cégep
de Victoriaville et le Cégep de La Pocatière sera transmis à
ASKORIA pour :
• des formations au personnel de l’Institut
thérapeutique, éducatif et Pédagogique (ITEP);
• un transfert de l’expertise en formation à distance.
DE LA VISITE
sans frontières!
Dans nos frontières,
Deux jeunes escrimeuses au travail
>
LES TRAVAUX POUR DÉVELOPPER UNE DOUBLE DIPLOMATION
EN TECHNOLOGIE DU GÉNIE PHYSIQUE
nous ont conduits à accueillir dans nos murs madame Laure Petit, une enseignante en mesures physiques
de l’Institut universitaire technologique (IUT) de Saint-Étienne pour un séjour de travail de trois jours.
1,2,3,4 6,7,8,9,10,11,12
Powered by FlippingBook