Le Cégep fait la promotion de la liberté

Pour une troisième année consécutive, le Cégep de La Pocatière et son Centre d’études collégiales de Montmagny (CÉCM) se distinguent en s’impliquant dans la promotion d’un important prix international visant à promouvoir la liberté auprès de ses étudiants et auprès d’écoles secondaires de leur région respective.

Un partenariat unique

Le Prix Liberté propose aux jeunes de 15 à 25 ans du monde entier de désigner chaque année une personnalité ou une organisation engagée dans un combat exemplaire en faveur de la liberté. Dans le cadre d’un partenariat unique entre un établissement du réseau collégial et l’Académie de Normandie, entre autres responsable du Prix Liberté, le Cégep de La Pocatière mise sur cette collaboration afin de sensibiliser ses étudiants de Sciences humaines de La Pocatière et de Montmagny à des sujets tels que l’inclusion, la démocratie, les droits civiques et l’égalité des genres ainsi que de leur permettre de participer à des formations en ligne offertes par l’Académie.

Depuis son instauration, le Prix Liberté a permis de souligner de grandes organisations et personnalités dont Greta Thunberg, jeune militante écologiste suédoise mondialement connue et lauréate en 2019.

Sensibiliser le plus grand nombre

Cette année, la 4e édition de ce prix a été l’opportunité pour plusieurs étudiants d’être sensibilisés à plusieurs enjeux d’actualité internationale. Les étudiants inscrits au cours Histoire sur le Québec ont d’abord proposé des candidatures aux organisateurs. Des 254 dossiers qui ont été acceptés, trois candidatures se sont démarquées et avaient été soumises au vote du public : Mohamad Al Jounde (Éducation des enfants réfugiés), Child Rights and Rehabilitation Network (Sauvegarde des droits des enfants) ainsi que Theresa Kachindamoto (Lutte contre le mariage précoce). Les étudiants ont ensuite visualisé les candidatures et ont été appelés à voter pour celle qui leur semblait la plus méritante.

En plus d’avoir arrimé cette démarche aux orientations pédagogiques, les enseignants visaient également à sensibiliser le plus grand nombre possible de jeunes du milieu. Au cours des dernières semaines, des enseignants de Sciences humaines ont conscientisé des élèves d’écoles secondaires de la région, dont le Collège Sainte-Anne-de-la-Pocatière, l’École polyvalente La Pocatière et l’École secondaire Louis-Jacques Casault.

Ces activités seront, bien entendu, reconduites l’an prochain, car la promotion du Prix Liberté permet aux étudiants du collégial et aux élèves du secondaire de se positionner politiquement, de participer à des discussions engagées et d’enrichir leurs connaissances culturelles.


Article précédent

Article suivant

Le CÉCM valorise le développement de la culture scientifique

Lire la suite »

L’excellence et l’implication étudiante à l’honneur au CÉCM

Lire la suite »