Un contexte d’apprentissage unique attend les étudiants en éducation spécialisée

De futurs étudiants ayant déjà fait leur demande d’admission en Techniques d’éducation spécialisée au Cégep de La Pocatière s’apprêtent à vivre un contexte d’apprentissage unique au Québec et complètement renouvelé. Dès l’automne prochain, les étudiants de première année seront intégrés à une approche contemporaine d’enseignement à la fois démocratique, numérique, écoresponsable et internationale.

Cette orientation qui attend les élèves de première année dès la rentrée automnale s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche mené par une équipe de chercheurs de l’Université de Montréal (UDM), en collaboration avec la direction des affaires internationales de la Fédération des cégeps. Seulement quatre Cégeps du Québec participent à cette initiative, dont trois d’entre eux se trouvent dans la région de Montréal, faisant de celui de La Pocatière le seul issu des régions.

Par la mise en place d’une communauté de pratique entre les différents établissements collégiaux participants — approche peu développée à ce niveau contrairement au milieu universitaire —, l’UDM désire évaluer l’impact d’un milieu d’apprentissage en relations internationales, communément appelé projet « MARI », chez des étudiants de niveau collégial. Selon Sarah Chouinard, conseillère pédagogique à la recherche au Cégep de La Pocatière, il existe peu de données sur la mise en place de projets MARI et leur impact dans le cheminement scolaire des étudiants au collégial, ce qui a incité le Cégep de La Pocatière à vouloir intégrer la démarche.

Pour lire l'article complet de Maxime Paradis dans le journal Le Placoteux:

leplacoteux.com/cegep-de-la-pocatiere-un-contexte-dapprentissage-unique-attend-les-etudiants-en-education-specialisee/


Article précédent

Article suivant

Avis de nomination - Cynthia Lavoie, directrice du CECM

Lire la suite »

Reconnu par le ministère de l’Enseignement supérieur, Cégep virtuel poursuit sa croissance

Lire la suite »